Bien cuisiner la pintade

SI LA PINTADE EST UN ART, VOUS EN ÊTES LES ARTISTES.

Réussir sa pintade, c’est réussir sa cuisson. Ce n’est pas que cela requiert une technicité que seuls les gastronomes les plus avertis auraient le privilège de partager… non, rassurez-vous ! Avec quelques petites astuces, votre œuvre culinaire aura le succès qu’elle mérite : général, entier, sans réserve.

Sortez-la !
Sortez votre pintade du réfrigérateur au minimum une heure à l'avance. La laisser reposer en toute tranquillité à température ambiante rendra sa chair encore plus tendre ; oui : encore plus tendre, c’est possible !

Temps de cuisson
Pour une pintade moelleuse et savoureuse, les gastronomes conseillent d’observer un temps de cuisson de 40/45 minutes environ, un peu plus si elle est farcie, et de maintenir une cuisson à feu doux. Mais cela dépend bien évidemment surtout du poids de votre pintade. La pintade se prête à toutes les cuissons, à condition de veiller à ce qu'elle ne s'assèche pas car sa viande contient bien moins d’eau que celle des autres volailles (69g /100g de muscle contre 75g environ pour le poulet et la dinde), d’une façon générale, la température de cuisson doit donc être plus faible que celle utilisée pour un poulet !

Juteuse à souhait
La pintade ne se dessèche pas si l’on respecte quelques astuces qui ont fait leurs preuves : faites bouillir dans votre four un petit ramequin rempli d’eau ou de bouillon pendant toute la durée de la cuisson ; barder votre pintade de lard ; farcissez-la de petit-suisse ; arrosez-la régulièrement de son jus de cuisson ; préparez-la en papillote… Enfin, une cuisson douce est la clé de la réussite d’une pintade savoureuse au bon goût !