La pintade : une volaille aux qualités nutritionnelles insoupçonnées

Discrète, mains néanmoins toujours présente dans les étals, la pintade est une volaille qui mérite d’être davantage connue de tous. Car indépendamment d’un goût savoureux, elle possède de grandes qualités nutritionnelles. Volaille de qualité, elle fait partie des produits aussi bon pour notre santé que bon dans notre assiette. 

Peu calorique car ayant une chair surtout riche en protéines et pauvre en matières grasses, elle est également riche en fer, en zinc et en de nombreuses vitamines du groupe B. À ce titre, elle est recommandée à tous les âges de la vie, car elle s’adapte très bien à chaque alimentation et aux besoins spécifiques de chacun.

Cet article a été écrit en collaboration avec le Docteur Laurence Plumey, Médecin Nutritionniste.

 

La valeur nutritionnelle de la pintade

 

Des calories, oui mais pas trop …

peu calorique la pintadeLa pintade est une volaille peu calorique. À raison d’une moyenne de 110 à 120 Kcal/100g, savourer une cuisse ou un filet de pintade (compter 150g de portion) ne nous apporte que 160 à 180 Kcal, en raison de sa faible teneur en matière grasse. Un apport calorique tout à fait raisonnable puisqu’il ne représente que 8 à 10% du besoin énergétique d’une femme (1800 à 2000 Kcal par jour) et 6 à 7% de celui d’un homme (2300 à 2500 Kcal par jour). 

Manger régulièrement de la pintade ne fait donc pas grossir, et s’intègre même parfaitement dans une alimentation contrôlée en calories à visée amaigrissante.

 

Juste ce qu’il faut de gras…

du bien avec du bon la pintadeLe gras d’une viande est aussi la garantie qu’elle soit savoureuse, car les molécules qui véhiculent le goût sont lipophiles, c’est-à-dire solubles dans les lipides (graisses). La pintade en possède la juste dose, soit en moyenne entre 2,5 et 3g/100g, et se situe donc, dans la catégorie des viandes maigres. 

Il s’agit d’une moyenne, sachant que la cuisse est naturellement un peu plus grasse (3 à 4g/100g) que le filet (0,7 à 1g/100g). En somme, qu’il s’agisse du filet ou de la cuisse, une part de pintade (150g) ne nous apporte que 4 à 6g de lipides, ce qui est bien peu au regard des 80 à 100g de lipides quotidiens prévus dans le cadre d’une alimentation équilibrée. 

Dans le gras de la pintade, les graisses saturées sont très minoritaires (moins de 25%) au profit des graisses mono insaturées (les Oméga 9), bonnes graisses recommandées en prévention des maladies cardio-vasculaires. La pintade contient donc peu de gras et surtout du bon gras. 

 

Beaucoup de protéines …

musclez vos repas avec la pintadeLa pintade remplit bien son rôle de source de protéines animales. Elle en contient en moyenne entre 21 et 25g de protéines/100g, soit près de 30 à 35g par portion de 150g. Un apport important, qui représente près de 50% de notre besoin quotidien.

Cette richesse naturelle en protéines est utile aux enfants et adolescents en pleine croissance, aux adultes pour entretenir leur masse musculaire, aux sportifs pour la développer et aux seniors et sujets âgés, pour la préserver au mieux. 

 

Une bonne source de fer !

pleine de fer la pintadeLe fer contribue à oxygéner les cellules et à stimuler les défenses immunitaires. Le manque de fer provoque une fatigue physique et mentale et augmente la sensibilité aux infections. Les femmes sont particulièrement sujettes au manque de fer (environ une femme sur deux), et ce, en raison d’un besoin quotidien élevé (16 mg/jour, soit le double de celui d’un homme), et d’une trop faible consommation de fer (viande rouge, foie, boudin noir).

La chair de la pintade contient du fer en quantités très intéressantes, surtout au niveau des cuisses, à raison de 2,5 mg/100g – valeur supérieure à la plupart des autres volailles. De plus, le fer de la pintade est, comme toutes les sources de fer d’origine animale, sous une forme héminique qui le prédispose à être 4 fois mieux absorbé au niveau intestinal que le fer d’origine végétal.

Voilà donc une volaille particulièrement intéressante pour les femmes et toutes les personnes prédisposées au manque de fer comme : les jeunes enfants, les adolescentes, les femmes enceintes et allaitantes.

 

Mais aussi du zinc et des vitamines…

La viande de la pintade contient beaucoup de zinc. À raison d’une moyenne de 1,5 mg/100g, la part de pintade nous apporte près de 2,2 mg de zinc soit 25% de notre besoin quotidien. C’est une qualité assez rare, que l’on trouve surtout dans les poissons et fruits de mer. Le zinc est un oligo-élément anti oxydant, très recherché pour stimuler les défenses immunitaires

La pintade contient également des vitamines du groupe B.  Une information nutritionnelle importante puisque manger de la pintade revient à nous fournir 25 à 40% du besoin quotidien en vitamines B5, B6 et B12 – et 100% du besoin quotidien en vitamine B3. Ces vitamines aident à transformer en énergie ce que nous mangeons. En manquer augmente le risque de fatigue. De plus, la vitamine B aide à garder les nerfs et les tissus musculaires en bonne santé

 

Le saviez vous ? La pintade convient à tous les âges, découvrez notre article !

Retrouvez ici tous nos conseils pour cuisiner la pintade :

N’hésitez pas à consulter notre catalogue de recette de pintade pour vous inspirer !

Partagez vos recettes et astuces autour de le pintade avec nous ! Pour cela, rendez-vous sur nos compte Facebook et Instagram.

Vous aimerez peut-être

Faites vous du bien avec du bon

La pintade : pour un régime alimentaire équilibré à tous les âges

Lire la suite
Méthode de chef pour griller la pintade au barbecue

Méthode de chef pour griller la pintade au barbecue

Lire la suite
La pintade s'invite dans les colonnes du Figaro

La pintade s'invite dans les colonnes du Figaro

Lire la suite